Visuel Utiliser Pourquoi

Pourquoi utiliser du CBD ?

Beaucoup pensent que le cannabis est une plante extrêmement dangereuse dont on doit se méfier. Pourtant, dans celle-ci se trouvent des composés aux multiples vertus prometteuses, dont le cannabidiol (CBD) bien sûr. Ce dernier n’est pas comme son cousin, le tétrahydrocannabinol (THC), du fait qu’il ne provoque aucune sensation de « défonce » ou « high » et dispose d’actions thérapeutiques reconnues scientifiquement. Malgré cela, un flou juridique persiste autour de son statut légal en France. Faisons un tour d’horizon des différentes raisons pour lesquelles utiliser du CBD.

Utiliser du CBD pour apaiser les douleurs et les troubles inflammatoires

Des recherches scientifiques ont prouvé que le cannabidiol agit comme un analgésique, antalgique et anti-inflammatoire. Il peut ainsi être utilisé pour apaiser certains types de douleurs, et aussi pour réduire, voire supprimer, la sensibilité à celles-ci. En supprimant les chémokines (chimiokines) ainsi que les cytokines qui sont des médiateurs de l’inflammation, ses composantes actives peuvent contribuer au soulagement des troubles inflammatoires, même chroniques, au sein de notre corps.

Soulignons que l’action anti-inflammatoire du CBD s’exerce via un double effet inhibiteur vis-à-vis du métabolisme du glucose ainsi du stress oxydatif. Au vu de tout cela, il est normal que les sportifs et les athlètes professionnels misent sur les compléments alimentaires à base de CBD pour contrer les douleurs et pour la récupération.

Consommer du CBD pour combattre le stress, la dépression et l’anxiété

Les recherches scientifiques quant aux effets du cannabidiol sont probantes pour traiter la dépression, le stress ainsi que l’anxiété. Cette substance chimique est connue comme étant un anxiolytique et un excellent antidépresseur. Le CBD s’accompagne d’effets bénéfiques sur le psychisme, sans pour autant altérer l’état de conscience et faire « planer ».

Une fois ingéré, le CBD réduit les niveaux de cortisol, l’hormone du stress, tout en agissant sur la sérotonine, un neurotransmetteur impliqué dans la régulation de l’humeur, de l’anxiété et des comportements. Dès lors, la bonne humeur est stimulée et la sensation d’apathie et de peur supprimée. Un profond sentiment d’apaisement et de calme se fait ainsi sentir. Par ailleurs, les produits à base de CBD peuvent contribuer au traitement des troubles obsessionnels compulsifs, de panique, d’anxiété sociale, d’anxiété généralisée et de stress post-traumatique.

Prendre du CBD pour entretenir la santé de la peau

Limitant la production de lipides dans les cellules de la peau et réduisant par conséquent la gravité de la production d’huile, le cannabidiol peut contribuer à la gestion des maladies de la peau telles que l’acné. Il a aussi été montré que ce cannabinoïde favorise la synthèse et la sécrétion de sébum pour ainsi venir à bout des problèmes de peaux sèches. En outre, le CBD dispose de propriétés antioxydantes pouvant limiter la production de radicaux libres et ainsi les effets de dégénération et de vieillissement des cellules, dont celles de la peau bien sûr.

Faire appel au CBD pour améliorer sa santé cardiaque

Une étude anglaise sur le cannabidiol a démontré que celui-ci a un effet bénéfique sur l’arythmie cardiaque, un problème qui rend irrégulier le rythme cardiaque. D’après les résultats de ces études, le CBD, une fois qu’il est assimilé par l’organisme, interagit avec les récepteurs cannabinoïdes CB1 dans le but de réguler le rythme du cœur.

Utiliser du CBD, c’est également fournir à l’organisme des composantes actives qui soulagent les tensions sur les vaisseaux sanguins et qui réduisent les douleurs et l’inflammation dues aux maladies cardiaques.

Par ailleurs, le cannabidiol permet de réduire l’accumulation de la plaque artérielle au niveau des artères du cœur. C’est cette plaque qui rend difficile la circulation du sang dans le corps ainsi que le pompage de celui-ci.

L’utilisation du CBD pour protéger les neurones et échapper au déficit cognitif

Réputé pour son effet neuroprotecteur, le CBD limite le degré du déclin cognitif en renforçant les performances cérébrales, mais aussi en bloquant le gonflement des neurones, ce qui est très intéressant dans la lutte contre les démences séniles telles que la maladie d’Alzheimer. À tout cela s’ajoute son effet antioxydant qui lui permet de neutraliser les radicaux libres, de préserver les lipides, de protéger les neurones et de limiter les effets délétères du stress oxydatif sur la cognition. Cet effet permet à ceux qui consomment du CBD d’échapper au vieillissement des neurones et bien sûr du déficit cognitif.

Utiliser du CBD pour combattre les additions et la toxicomanie

Aussi incroyable que cela puisse paraître, le cannabidiol se révèle particulièrement intéressant contre les addictions et la toxicomanie, et ce, bien qu’il soit issu d’une plante considérée comme étant un stupéfiant. Pour cause, ses propriétés en tant qu’antidépresseur et anxiolytique lui permettent de prévenir les symptômes de rechute du sevrage et de la toxicomanie tels que l’irritabilité, la nervosité, etc. Le CBD peut aussi modifier les voies neuronales dans le cerveau de telle sorte que la pression de la dépendance diminue considérablement.

Découvrez également:

Comment utiliser le CBD ?
Pourquoi le CBD est-il médicinal ?
Quelle différence entre THC et CBD ?
Le CBD est-il du cannabis légal ?
Le CBD est-il un médicament ?
Les bienfaits du CBD sur le corps