Pourquoi Le Cbd Est Il Medicinal

Pourquoi le CBD est-il médicinal ?

Malgré sa légalité encore ambiguë en France, le cannabidiol (CBD) présente des propriétés médicinales avérées et se distingue surtout par le fait qu’il agit comme un antagoniste du tétrahydrocannabinol (THC). Ses multiples propriétés thérapeutiques ont même été prouvées scientifiquement, et c’est la raison pour laquelle son utilisation médicale est autorisée dans bien des pays. Des études à ce sujet sont en cours dans l’Hexagone et donneront lieu à des essais en 2021. Quoi qu’il en soit, découvrons pourquoi le cannabidiol ou CBD peut être considéré comme un produit médicinal.

Le CBD médicinal : une substance non-psychoactive et sans effet intoxicant

Le cannabidiol est un composé actif qui détient des propriétés bioactives lui permettant d’influencer à la fois les récepteurs cannabinoïdes CB1 et CB2. Le CBD a la capacité de bloquer ou d’interférer positivement avec les CB1 et CB2 à un certain degré.

Il n’est donc pas similaire à un autre cannabinoïde issu du chanvre, à savoir le THC qui, une fois ingéré, imite partiellement l’anandamide dans le but d’activer et stimuler les capteurs CB1, lesquels se trouvent dans le système nerveux central et périphérique. C’est cette interaction qui permet au THC d’engendrer des effets psychotropes, et bien sûr une sensation de « défonce » ou « high ».

Le CBD, lui, agit en synergie avec les cannabinoïdes synthétisés par l’organisme, stimule les cellules du corps et influence de façon bénéfique le système immunitaire. Une fois assimilé par l’organisme, il influence directement le bien-être en général et procure une réelle sensation d’apaisement et de détente à ceux qui en consomment.

En outre, lorsque l’on consomme un produit contenant à la fois du CBD et du THC, ce dernier interagit directement avec les récepteurs CB1. De son côté, le CBD s’y oppose et supprime par conséquent les effets psychotropes du THC. Ce qui veut dire que l’on peut profiter au maximum des bienfaits découlant du produit sans être « stone ».

Le CBD est connu pour ses nombreuses propriétés thérapeutiques

Le cannabidiol est surtout réputé entre autres pour ses propriétés neuroprotectrices, anticonvulsives, antipsychotiques et antispasmodiques. Dès lors que ses composants actifs se mettent en osmose avec les cellules nerveuses, ils agissent immédiatement sur les capteurs CB1 et CB2. Des changements physiologiques vont ainsi s’opérer et apaisent significativement l’anxiété et le stress.

En parallèle, ces composants actifs contribuent à protéger les neurones du cerveau et créent une intense sensation de bien-être, sans pour autant engendrer des effets high, tout en favorisant l’endormissement. Le CBD dispose de surcroît des propriétés anti-inflammatoires lui permettant de soulager les douleurs associées aux maladies inflammatoires. En stimulant les CB1 et CB2, le cannabidiol favorise la concentration et améliore dans sa globalité le système cognitif, mais permet aussi de lutter contre les éventuelles déficiences du système endocannabinoïde.

Il faut aussi dire que le CBD favorise la sensation d’énergie retrouvée du fait qu’il renforce les cellules du corps humain et garantit leur régénération. Ayant des propriétés antioxydantes aussi puissantes que les vitamines C et E, il favorise la sensation d’éveil tout en rompant la chaîne de formation de radicaux libres, ce qui limite les effets du vieillissement ainsi que de dégénération cellulaire.

Certaines études ont aussi démontré les effets antitumoraux et anti-angiogenèses du CBD. Ce dernier peut agir contre les tumeurs et a la capacité d’empêcher la prolifération des cellules cancéreuses. Il semblerait également que ce composé non-psychoactif puisse aussi améliorer l’efficacité des traitements de chimiothérapie du cancer du sein.

Au vu de toutes ses propriétés médicinales, le cannabidiol permet d’atténuer les symptômes de l’anxiété associés aux TOC (troubles obsessionnels compulsifs) et TSPT (trouble de stress post-traumatique). On peut aussi l’utiliser pour soulager les douleurs provoquées par le rhumatisme et l’arthrite, réduire l’inflammation intestinale, retarder les symptômes de la chimiothérapie, minimiser les symptômes de la sclérose en plaques, lutter contre la dégénérescence neuronale, maîtriser les symptômes de la schizophrénie ou encore stopper les addictions dans une certaine mesure.

Les produits CBD sont-ils considérés comme un médicament ?

Le CBD s’accompagne de multiples vertus thérapeutiques, mais étant donné le flou juridique qui persiste concernant la consommation du cannabidiol en France, les produits à base de CBD ne peuvent à ce jour être considérés comme un médicament et celui-ci doit pour l’instant rester ce qu’il est officiellement aux yeux des autorités : un complément alimentaire. Jusqu’à aujourd’hui, seuls 2 produits contenant ce composant actif sont reconnus en France comme des médicaments dont la mise sur le marché est accordée par l’ANSM (Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé).