test urine

Combien de temps le CBD reste dans l’urine ?

Le CBD reste en moyenne 24 heures dans l’urine. Le processus d’élimination peut cependant s’avérer plus ou moins rapide en fonction de plusieurs facteurs.

Pourquoi le CBD se retrouve-t-il dans l’urine ? Cela risque-t-il de créer un résultat positif lors d’un test de dépistage de drogues ? Le CBD reste encore assez méconnu et son appartenance à la famille des cannabinoïdes lui donne mauvaise réputation. Nombre de personnes hésitent donc à en consommer. Le CBD est pourtant bien éliminé par l’organisme puisqu’aucune trace n’est retrouvée dans les urines après 24 heures. Cette durée est cependant amenée à varier en fonction de plusieurs critères.

Pourquoi le CBD se retrouve dans l’urine ?

Lorsque l’on ingère ou inhale une substance, celle-ci est assimilée par nos organes et se retrouve dans notre sang. Les reins filtrent ensuite le sang pour en évacuer les toxines. C’est pour cette raison, qu’après avoir été assimilé par le corps, le CBD se retrouve dans notre urine.

Combien de temps le CBD est-il détectable dans les urines ?

test urine pipette

Les études menées sur le sujet sont peu nombreuses mais il semblerait que le CBD disparaisse des urines en 24 heures maximum. C’est en tout cas ce que révèle l’étude menée en 2016 par le Pacific Laboratories of Chatsworth. Lors de ces recherches 15 participants ont été soumis à des doses élevées de CBD. Après 2 heures les chercheurs ont trouvé des traces de cannabidiol dans l’urine de 14 d’entre eux. Un test mené 24 heures plus tard a révélé un taux de CBD de 0% chez tous les participants.

Une autre étude de 2016 parue dans le Journal of Pain Research vient corroborer les résultats de la première. Lors de cet essai, les chercheurs ont donné du CBD à un individu. Au bout de 24 heures aucune trace n’en était détectable dans ses urines. Cette étude est toutefois à mettre au conditionnel car effectuée sur un seul participant.

Bien que le CBD disparaisse rapidement des urines, cela ne signifie pas pour autant qu’il disparaît de l’organisme. On peut donc en retrouver des traces bien après 24 heures dans les cheveux ou la salive.

Combien de temps le cannabidiol reste dans l’organisme ?

Le CBD met entre 2 et 5 jours à être complètement éliminé par l’organisme. Cette durée peut cependant s’étendre jusqu’à 2 semaines dans certains cas. Cela dépend de 4 critères :

  • Le mode de consommation
  • La fréquence
  • Le métabolisme
  • La masse graisseuse

La quantité

La quantité consommée a une influence importante sur la durée d’élimination du CBD par le corps. Plus la dose consommée est importante, plus le corps mettra de temps à l’éliminer.

La fréquence

La fréquence de consommation a un véritable impact sur l’élimination par l’organisme. L’étude citée précédemment a démontré que l’usage occasionnel de CBD permettait d’éliminer la substance en seulement 24 heures.

Une autre étude parue dans le magazine Pharmacology, Biochemistry and Behavior s’est penchée sur le cas inverse. Les recherches ont révélé que le CBD consommé à forte dose était éliminé en environ une semaine. Lors de ces essais, 14 patients ont suivi un traitement de CBD à dose élevée pendant 6 semaines. Un test a été mené après une semaine d’arrêt et quasiment aucune trace n’était visible.

Les consommateurs uniques ou occasionnels peuvent éliminer le CBD en une journée. Le processus sera toutefois plus long (environ 1 semaine) chez les consommateurs réguliers.

Le mode de consommation

Le mode de consommation influe grandement sur la rapidité des effets du CBD et sa durée de vie dans l’organisme.

consommer cbd 1

L’inhalation

L’inhalation du CBD permet de profiter rapidement de ses effets puisqu’il est directement transmis au sang par les poumons. L’élimination du produit sera plus rapide de la sorte.

L’ingestion

L’ingestion est le mode de consommation avec lequel le CBD restera le plus longtemps dans l’organisme. L’aliment avalé doit passer par le système digestif pour être assimilé. Cela prend donc plus de temps qu’un mode de consommation plus direct (inhalation ou sublingual).

L’application cutanée

L’application du CBD par voie cutanée est le meilleur moyen pour éviter que le CBD se retrouve dans l’organisme. En effet, appliqué directement sur la peau, le produit doit traverser plusieurs couches de peau pour atteindre le sang. Si cela se produit, seule une infime dose de CBD persistera et elle sera rapidement éliminée.

Par voie sublinguale

L’administration par voie sublinguale permet au produit de se diriger directement dans le sang sans passer par le système digestif. L’action du CBD est donc très rapide et son élimination l’est tout autant.

Le métabolisme et masse adipeuse

Le CBD, tout comme le THC, a tendance à se stocker dans la masse graisseuse. Une personne qui dispose d’une masse adipeuse importante mettra donc plus de temps à l’éliminer. Elle pourra alors garder des traces du produit dans son organisme pendant plusieurs jours.

Le CBD peut-il entraîner la positivité d’un dépistage anti-drogue ?

pipette cbd test 1

Lors d’un test anti-drogue c’est la présence de THC qui est recherchée et non celle de CBD. Alors que le THC est une substance psychoactive, considérée comme stupéfiante et illégale, le CBD ne l’est pas. Il ne sera donc pas détecté lors des tests anti-drogues.

Attention cependant, la plupart des produits à base de CBD peuvent contenir un faible taux de THC (inférieur à 0,02% en France). Une étude menée par la John’s Hopkins Medicine a révélé que ce taux de THC pouvait entraîner un résultat positif lors de certains tests.

A noter : Le THC et le CBD s’accumulent dans le corps avec une consommation régulière. Les utilisateurs réguliers auront plus de chances de développer un test positif au THC.

Le CBD peut-il entraîner la positivité des tests anti-dopage ?

Le CBD a été déclassifié de la liste des produits dopants en 2018 par l’agence mondiale anti-dopage. Ce qui signifie que les tests anti-dopage ne pourront se révéler positifs (à condition que les produits consommés ne contiennent pas de THC). De nombreux sportifs, à l’instar de la footballeuse Megan Rapinoe, se servent d’ailleurs du CBD au quotidien.

Quels sont les moyens d’éviter la positivité d’une analyse ?

Dans de rares cas, la consommation de CBD peut entraîner un résultat positif lors d’un test anti-drogues. Pour éviter ce genre de désagrément il est donc important de veiller à :

  • Consommer du CBD pur, sans THC (graines, huile, etc…)
  • Acheter ses produits auprès d’un vendeur de confiance
  • Ne pas inhaler le CBD

En résumé, la détection du CBD dans l’urine n’est possible que pendant 24 heures maximum. Le produit peut cependant rester dans l’organisme jusqu’à 2 semaines. Pour ne prendre aucun risque lors d’un dépistage, il est important de consommer un produit de qualité, sans THC.

Le dépistage urinaire ou salivaire du CBD peut être source d’inquiétude chez certains consommateurs. C’est pourquoi, chez Roadflowers, nous proposons une large gamme de produits qui sauront convenir à tous. Alors, que vous souhaitiez des huiles ou de l’herbe, des produits avec ou sans THC, nous avons tout ce qu’il vous faut !

Continuez votre lecture avec: