Commencer Debutant Quoi

CBD pour débutant: Par quoi commencer ?

De nombreuses études ont démontré que certaines substances présentes dans le cannabis renferment différentes applications médicinales, dont le cannabidiol ou CBD. Regorgeant de nombreuses vertus thérapeutiques, ce dernier fait désormais l’objet d’un engouement croissant. Si cette substance vous intrigue et si vous désirez explorer tous ses bienfaits en choisissant un Pack découverte CBD, découvrez tous nos conseils pour commencer le CBD.

Pourquoi utiliser du CBD ?

Le cannabis doit une majorité de ses applications thérapeutiques aux cannabinoïdes, lesquels interagissent avec le système physiologique du corps humain qui a pour vocation la modulation des différentes fonctions de l’organisme : le système endocannabinoïde. Le CBD est la molécule qui s’accompagne du plus grand potentiel médicinal avec ses effets anxiolytiques, analgésiques, antipsychotiques et antioxydants.

Qui plus est, il atténue l’effet psychoactif du tétrahydrocannabinol, plus communément connu sous le sigle de THC. Autrement dit, le cannabidiol ne dispose d’aucun effet psychotrope notable et n’engendre aucune dépendance. C’est la raison pour laquelle sa consommation, sous certaines conditions, est légale. Depuis maintenant quelques années, il connaît un certain succès dans l’Hexagone, après avoir conquis d’autres pays.

Quoi qu’il en soit, on utilise du CBD notamment pour :

  • Soulager le stress et l’anxiété afin de laisser place à une sensation euphorisante et de bien-être
  • Apaiser les douleurs dues aux maladies chroniques
  • Régulariser le système immunitaire
  • Atténuer les syndromes inflammatoires chroniques
  • Favoriser l’endormissement
  • Stimuler les récepteurs endocannabinoïdes
  • Lutter contre les addictions…

Dans l’optique de prouver cliniquement les vertus thérapeutiques du cannabis grâce au CBD, mais aussi de déterminer chaque situation où sa prescription est préconisée, la France va l’expérimenter à partir de l’an prochain. En se basant sur les retours des patients, elle visera à trouver la « formule française ».

Se procurer du CBD

La première étape est de vous procurée du CBD, mais savez-vous à quel endroit vous pouvez en acheter ? Il existe plusieurs moyens d’en acheter : les boutiques en lignes, les shops (suivant le pays).

Comment utiliser les fleurs à infuser ?

L’existence de multiples manières de consommer le CBD est aussi l’une des explications de son grand succès ces dernières années. Parmi ces modes d’administration figure principalement la consommation par voie orale, laquelle concerne notamment les gélules, les huiles… et bien sûr les fleurs.

Au-delà de leur forte teneur en cannabidiol, les fleurs de CBD sont connues par le fait qu’elles offrent un large éventail de flavonoïdes, phytocannabinoïdes, antioxydants et de terpènes. Tous ces composés se conjuguent pour ainsi booster leurs effets sur l’organisme. Pour consommer ces fleurs fascinantes au taux de THC assez faible, l’infusion est fortement préconisée. Bien que leur consommation puisse se faire par combustion, force est d’admettre que ce mode d’administration engendre des fumées qui, une fois inhalées, véhiculent des substances toxiques et cancérigènes. La technique de l’infusion agit sur le même principe que lorsque l’on déguste son thé vert.

Cependant, la préparation d’une infusion de fleurs de CBD de qualité ne se fait pas n’importe comment. Les têtes de chanvre n’étant pas hydrophiles, un apport lipidique est nécessaire pour permettre à la molécule de se diffuser dans l’eau. Il est donc nécessaire d’ajouter à l’eau un corps gras tel que le beurre, le miel, le lait, l’huile de coco… avant de porter le tout à l’ébullition et de procéder ensuite à l’infusion.

Sinon, il est aussi possible de macérer le produit dans le corps gras lui-même. Après la macération, on n’a plus qu’à placer le tout dans de l’eau chaude.

Une autre manière d’infuser une fleur de CBD consiste à faire bouillir préalablement de l’eau. Après ébullition, on y ajoute ses fleurs émiettées. Il faut ensuite attendre 30 à 60 minutes avant d’enlever les fleurs et de rajouter un corps gras.

Les fleurs de CBD comme la résine peuvent aussi se fumer en préparant un joint de CBD.

Comment utiliser la résine CBD ?

Nettement plus concentrée que les fleurs de CBD, jusqu’à 22% en moyenne, la résine CBD apparaît comme une pâte qui regorge de principes actifs bénéfiques pour le corps et l’esprit. Il existe différentes manières de la consommer, à savoir l’infusion, le tamponnage et l’inhalation.

L’infusion

Cette technique consiste à ajouter la résine dans l’aliment infuseur. Étant donné que ce produit se révèle peu résistant à la cuisson, il vaut mieux opter pour des aliments dont la durée de cuisson est moins longue. L’idéal est de rajouter le produit dès que l’aliment infuseur est presque cuit.

Le tamponnage

Miser sur la technique du tamponnage ou « dabbing », c’est se permettre de ressentir instantanément les effets du cannabidiol, mais aussi d’ajuster aisément sa dose. Par dabbing, on entend l’action d’inhaler un concentré de CBD vaporisé au travers d’un objet en verre sous forme de pipe à eau connu sous l’appellation de « dab rig ». Il est aussi possible d’opter pour un « nectar collector » ou une « paille à dab ». L’essence de cette technique implique de chauffer la résine CBD pour ensuite inhaler la vapeur ainsi générée.

Avant de se lancer, on a juste besoin :

  • D’un dab rig : une pipe à eau qui s’apparente à un bang ou bong et qui, dans la majorité des cas, s’accompagne d’un clou. Ce dernier n’est autre que l’élément que l’on chauffe à haute température à l’aide d’un chalumeau. On le laisse ensuite refroidir entre 10 et 30 secondes avant d’y placer le concentré de CBD grâce à une petite spatule connue sous le nom de dabber.
  • D’une baguette (dabber) : on l’utilise notamment pour couper un morceau de résine CBD et le placer sur le clou.
  • D’un chalumeau à butane : on en a besoin pour chauffer à haute température le clou.
  • D’un couvercle (carb cap) : placé sur le dessus du clou, il vise à contrôler précisément l’airflow et donc la pression. Qui plus est, il permet à la précieuse vapeur de ne pas s’échapper.

L’inhalation

Afin que l’on puisse profiter de ce mode d’administration, on a juste besoin d’un vaporisateur, aussi appelé inhalateur, vapo, vaporette, vapoteuse, vaporizer et personal vape en anglais. Cet appareil, sous l’effet de la chaleur, permet d’extraire les principes actifs des résines CBD. Soulignons que la vaporisation est différente de la combustion, car le produit ne sera pas brûlé, mais chauffé à une certaine température. La chaleur active les cannabinoïdes et les libère dans une vapeur prête à être inhalée.

Vous aurez aussi parfois besoin de vous préparer des booster de CBD.